Agridrone

Le drone au service de l'agriculture

Contrôle et surveillance des cultures

L’agriculture utilise de plus en plus le drone pour différentes missions d’analyses, de contrôles, de surveillances ou de traitements, pour cela il peut être équipé de différent matériel, caméras, pulvérisateur ou autre capteurs couplés au GPS pour réaliser des cartes détaillées des champs.

La mission la plus simple de contrôle et de surveillance des cultures et d’avoir une vue globale plus ou moins détaillée des différentes parcelles, de visualiser facilement leurs niveaux d’évolutions et de croissance par manque ou non de fertilisant, de détecter des dégradations faites par des animaux sauvages, maladies ou autres, afin de pouvoir y remédier au plus vite.

De récentes innovations couplé au drone permettent d’aller bien plus loin et d’apporter des informations plus précises à l’agriculteur en établissant des cartes lui signalent les zones plus ou moins fertiles pour l’aider à prendre les bonnes décisions et augmenter ou diminuer l’irrigation ou les traitements adaptés, ce qui permet de réaliser des économies aussi bien d’eau que de traitements au bénéfice de notre planète et de l’agriculteur.

Le drone pour traiter les cultures

Le drone peut être aussi équipé de pulvérisateurs, pouvant intervenir sur de plus ou moins grandes surfaces d’une façon optimale à une hauteur souhaitée ce qui évite l’écrasement des cultures par roulage ou piétinement, mais surtout permet une grande précision et un ciblage parfait des zones à traiter.

Que ce soit dans le secteur agricole ou viticole, le drone permet de pulvériser différent types de produits sur des petites ou grandes surfaces, de façon très précise et plus rapidement que manuellement sans piétinement des cultures.

Le drone permet  de réaliser différent épandages de pesticides, d’engrais ou d’herbicides avec une grande précision pour une meilleure gestion des produits et ainsi participer à la protection de notre planète.

Le principe est simple, équipé un multirotor puissant d’un réservoir et de buses de pulvérisation réglable selon les produits utilisés. Généralement doté d’un GPS pour programmer son parcours ou en vol manuel guidé par un télé-pilote au sol, il survol les plantations à une hauteur voulue, de plus, la pulvérisation est améliorée par le souffle des hélices.

L’avantage du vol programmé est que le drone enregistre son parcours est peut revenir au point ou il s’est arrêté pour remplir les réservoirs ou changer de batteries.

Cartographie agronomique par drone

Cette technique permet de cartographier tous types de parcelles agricoles ou viticole de quelques mètres carrés à plusieurs hectares dans le but d’assister l’agriculteur ou le viticulteur pour analyser, diagnostiquer ou connaître les surfaces exactes des parcelles.

Pour réaliser une cartographie agronomique le capteur multispectral par sa petite taille et son faible poids peut être installé sur de nombreux multi-rotors ou ailes volantes et permet d’obtenir des mesures plus précises que par satellite et peut s’adapter à tous types d’exploitations agricoles ou viticoles petites ou grandes par ses faibles coûts d’exploitation, les économies réalisées sur engrais et l’augmentation de productivité des parcelles par une meilleur gestion.

Le capteur multispectral installé sous le drone , est constitué de 4 bandes spectrales ,  le vert, le rouge, le red-edge et proche infrarouge qui permet d’analyser l’état de santé et de stress des plantes en analysant  la quantité de lumière qu’elles absorbent et réfléchissent, les données ainsi collectées sont traitées par un logiciel spécifique aux données multispectrales pour donner des cartes de couleurs permettant d’avoir des informations agronomiques adaptées à chaques cultures.

ÉCHANTILLONNAGE HAUT DÉBIT

Le drone fait la même chose que vous, mais il le fait partout

La télédétection permet d’observer des indicateurs agronomiques pour chaque mètre carré de la parcelle sans avoir à faire de prélèvements destructifs. Le drone apporte une nouvelle façon de faire des prélèvements ou des observations terrain objectives.

  • RAPIDITÉ DU PRÉLÈVEMENT

Méthode par Échantillon 4 BANDES SÉLECTIONNÉES POUR LA VÉGÉTATION

Le capteur enregistre la lumière réfléchie par le couvert végétal dans 4 bandes distinctes :  le vert, le rouge, la gamme spectrale du red edge et dans le proche infrarouge. Ces bandes ont été définies conjointement avec l’UMR EMMAH de l’INRA d’Avignon et permettent d’analyser au mieux l’état de santé des plants. En un survol, le drone emmagazine des données permettant d’accéder à des informations agronomiques inédites sur blé, orge, colza et maïs :

  • Biomasse
  • LAI (densité foliaire)
  • Cab (taux de chlorophylle)

Capteur multispectral

Le capteur multispectral  permet une correction du signal en réflectance. De ce fait, les données sont beaucoup plus fiables qu’avec un simple appareil photo.

  • Couleur de la lumière
  • Capture cinq bandes spectrales étroites
  • Génère des indices de santé des plantes et des images RVB (couleur) en un seul vol
  • Conçu pour une intégration facile et flexible
  • Calibré pour des mesures précises et répétables
  • Fonctionne à des températures allant jusqu’à 60 ou 140
  •  

Demos

Disposition

Large
Boîte